Les prix à la consommation auraient augmenté de 2 pourcent au 1er trimestre
Éco Actualité

Les prix à la consommation auraient augmenté de 2 pourcent au 1er trimestre



Publié le 11 Avril 2018 à 14:24

Les prix à la consommation auraient augmenté en variation annuelle de 2% au premier trimestre 2018, après une hausse de 1,2%, un trimestre auparavant, estime le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Cette accélération aurait résulté, à la fois, de la hausse de 2,2% des prix des produits alimentaires et de 1,6% de ceux des produits non-alimentaires, explique le HCP dans sa note de conjoncture du mois d'avril 2018.

En revanche, l'inflation sous-jacente qui exclut les tarifs publics, les produits frais et l’énergie, aurait légèrement décéléré (+0,9% au premier trimestre 2018, après +1,2% au quatrième trimestre 2017), dans le sillage du ralentissement des prix des loyers, tandis que la progression des prix des produits manufacturés et de ceux des produits hors frais serait restée quasiment stable, ajoute le HCP.

Les prix des produits alimentaires se seraient accélérés au premier trimestre 2018, avec la hausse des prix des produits frais et la remontée de ceux des tabacs (+13%), suite au relèvement de leur TVA, relève la même source.

Ainsi, l’augmentation des prix des légumes frais (+0,5 point de contribution) et, dans une moindre mesure, la progression de ceux des agrumes (+0,1 point de contribution) auraient soutenu l’inflation alimentaire, fait savoir le HCP, ajoutant que l’évolution des prix des produits hors frais, serait restée quasiment stable.

La note fait également ressortir que la hausse des prix des huiles et graisses (0,3 point de contribution), en particulier ceux du beurre, aurait été limitée par la baisse des prix des produits à base de céréales.

Pour leur part, les prix des services auraient poursuivi leur hausse, contribuant pour +0,8 point, au lieu de +0,4 point un trimestre auparavant, suite à la nouvelle revalorisation du droit de timbre (22,2% sur un an). Ils auraient été, toutefois, légèrement freinés par le recul des prix des loyers.

Quant à l’inflation énergétique, elle aurait ralenti, selon le HCP, à +1% sur un an, après +3% au trimestre précédent, tandis que les prix des produits manufacturés auraient, en revanche, connu une hausse de 0,4%, en glissement annuel.

Tanja24 / MAP



Lire aussi