L’ADII n’exige plus une douzaine de documents aux opérateurs économiques
Éco Actualité

L’ADII n’exige plus une douzaine de documents aux opérateurs économiques



Publié le 19 Octobre 2018 à 14:32

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a décidé de ne plus exiger une douzaine de documents aux opérateurs économiques, les informations qu’ils contiennent étant désormais consultées sur les bases de données internes et sur celles fournies par ses partenaires.

Cette décision, qui «vient faciliter davantage les formalités douanières et éviter aux entreprises des déplacements inutiles», s’inscrit dans le cadre de la simplification des procédures et de l’allègement des formalités douanières au profit des opérateurs économiques, indique mardi l’ADII dans un communiqué.

La simplification des procédures et l’allègement des formalités douanières ont toujours été placés au premier rang des priorités de l’ADII, qui fait de la dématérialisation du circuit de dédouanement et l’implication active dans les chantiers d’échange électronique de données avec les partenaires les principaux leviers de cette politique, selon la même source.

S’inscrivant en droite ligne avec les hautes orientations royales, notamment celles contenues dans le discours de SM le Roi à l’occasion de la Fête du Trône 2018, la nouvelle décision, qui vient s’ajouter à la batterie de mesures de simplification instaurées au cours des dix dernières années, balise le terrain à la révolution que constituera la dématérialisation totale des procédures de dédouanement prévue au début de l’année 2019, souligne le communiqué.

Tanja24 / Aujourdhui



Lire aussi