L’exposition de Khadija Joueid: Quand le talent se mêle à la grâce de la création enfantine
Culture

L’exposition de Khadija Joueid: Quand le talent se mêle à la grâce de la création enfantine



Publié le 5 Fevrier 2018 à 21:02

Tanja24 / Map

A première vue, on a l’impression qu’on est devant des toiles uniques réalisées par un vétéran peintre, pour s’apercevoir qu’elles sont dessinées par Khadija Joueid, une fillette d’à peine trois ans!

Ses peintures et dessins révèlent avant tout l’univers sensible et poétique d’une peintre hors du commun dont talent et création se mêlent pour une véritable symbiose artistique.

Khadija a déjà eu le mérite de participer à une exposition collective des œuvres réalisées par les élèves inscrits à un atelier de peinture à Tanger, où elle développe un incroyable talent de peintre et a pu remporter le prix du meilleur plus jeune artiste.

Samedi, l’heure est venue de se préparer à tomber amoureux de cette petite artiste qui use des couleurs et des pinceaux pour s’exprimer.

Avec ses peintures à la fois douces, pures et simples, son exposition individuelle “Passion libre” était une aubaine pour présenter une vingtaine de ses plus beaux tableaux, au public Tangérois fervent de l’art plastique, de la création et de la touche enfantine.

Sourire aux lèvres et joyeuse comme un printemps, Khadija a su inculquer le bonheur dans les cœurs des visiteurs éblouis par son talent exceptionnel.

“Innocence”, “liberté”, “spontanéité”, “légèreté” et “beauté” sont les points communs entre les œuvres réalisées par cette artiste en herbe, qui sont inspirées de la nature et de sa propre imagination, sans aucune limite ni contrôle.

Au micro de la MAP, Hanane Raihani, professeur d’art plastique à un collège à Tanger et encadrante de Khadija Joueid, a souligné que la passion de sa petite élève pour la peinture a été découverte pour la première fois par sa maman qui a décidé de lui inscrire à un atelier de peinture, depuis environ 8 mois.

Elle lui a ensuite réservée un atelier au sein de la maison pour s’épanouir et laisser libre-cours à son imagination, ne laissant que la beauté pure flotter dans cet univers d’esthète.

“Khadija Joueid est douée d’un talent exceptionnel et unique, et sa passion innocente pour la peinture et les couleurs se révèle dans ses toiles qui séduisent aussi bien les petits que les grands”, a-t-elle dit d’un ton réjoui.

Pour Bachir Joueid, père de Khadija, l’idée était d’encourager sa fille à s’épanouir, à découvrir ses talents, à créer et à donner libre cours à son imagination, afin de restreindre son accès aux nouvelles technologies, en particulier les smartphones et les tablettes numériques.

Il a également invité les parents à soutenir leurs enfants à révéler leurs talents, détecter l’ampleur de leur créativité et à s’adonner à des activités artistiques leur permettant de développer leur goût et sens esthétique.

“Khadija aime regarder les vidéos de la plus jeunes artiste peintre au monde, l’australienne Aelita Andre (4 ans), pour s’inspirer de ses œuvres et d’apprendre à choisir et à utiliser les couleurs, et surtout à révéler sa spontanéité et sa créativité”, a expliqué M. Joueid, formulant le souhait de voir sa fille devenir un jour une grande artiste, à l’instar de feue Chaibia Talal.

Bien qu’elles fassent preuve d’un sens de créativité étonnant pour une si jeune artiste, ces toiles se veulent une source d’inspiration pour les passionnés de la peinture, dans lesquelles, enfants et grands, trouvent le sens du bonheur et de la beauté et l’espoir d’un avenir meilleur.




Lire aussi