Le Maroc et la Chine examinent l'actualisation de l’accord sur le transport aérien
National

Le Maroc et la Chine examinent l'actualisation de l’accord sur le transport aérien



Publié le 1 Octobre 2018 à 14:48

Tanja24 - map

Le ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid, s’est entretenu, dimanche à Pékin, avec le directeur général de l'Administration de l'aviation civile en Chine, M. Feng Zhenglin, au sujet de l’actualisation de l’accord portant sur les services du transport aérien dans l’objectif de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de l'aviation civile.

Dans une déclaration à la MAP, M. Sajid a fait savoir qu’il a été convenu lors de cette réunion, tenue en présence de l’ambassadeur du Maroc en Chine, Aziz Mekouar, d’adapter l’accord aux évolutions que connaît le secteur de l’aviation, précisant que le document sera officiellement signé d’ici la fin de l’année, soit au Maroc ou bien en Chine.

L’accord actualisé permettra aux compagnies aériennes marocaines et chinoises d’exploiter les lignes aériennes au niveau des aéroports des deux pays sans aucune limitation ou restriction du nombre de vols, du nombre de passagers, des types d'avions ou bien du fret aérien.

Pour sa part, M. Zhenglin a souligné que les compagnies aériennes chinoises sont appelées à s'ouvrir davantage sur le continent africain, conformément aux recommandations du Président chinois lors du sommet Chine-Afrique tenu récemment à Pékin.

Il a, à cet effet, relevé l’impératif de renforcer la coopération entre la Chine et l’Afrique dans divers domaines, précisant que le secteur du transport aérien est un pilier essentiel pour la promotion des relations sino-africaines via le Maroc qui tient une position de hub sur le continent.

Par ailleurs, M. Sajid s'est également entretenu avec des représentants de plusieurs compagnies aériennes chinoises, en présence du représentant de la Royal Air Maroc. Les échanges ont porté sur le renforcement de la coopération dans le domaine du transport aérien, notamment le lancement d'une liaison aérienne directe entre les deux pays. Une proposition qui a suscité l’intérêt des grands opérateurs aériens chinois.

Le ministre a mis l’accent sur la position stratégique du Royaume pour le transport aérien de la Chine vers l'Afrique, ainsi que sur la demande croissante des touristes chinois pour la destination Maroc. Un afflux allant crescendo depuis la visite de SM le Roi en Chine qui a été couronnée par la suppression du visa pour les ressortissants chinois souhaitant se rendre au Royaume.

Près de 120.000 touristes chinois ont visité le Maroc en 2017, selon le bureau de l'Office national marocain du tourisme (ONMT) à Pékin. Au cours des cinq premiers mois de l’année 2018, le Maroc a déjà accueilli 100.000 visiteurs chinois avec la perspective d’atteindre 200.000 visiteurs d’ici la fin de l’année.



Lire aussi