Tanger, un «développement spectaculaire» en une quinzaine d'années
Régions

Tanger, un «développement spectaculaire» en une quinzaine d'années



Publié le 17 Novembre 2018 à 12:18

Tanja24

Le journal français Libération a relevé, samedi, le «développement spectaculaire» qu’a connu Tanger en une quinzaine d’années

Soulignant qu’Al-Boraq, le premier TGV africain inauguré jeudi dernier, «est la dernière touche royale apportée à la transformation» de la ville du détroit.

Dans un article sous le titre : «Tanger, métamorphose à grande vitesse», le quotidien a noté le développement constant que connait Tanger, carrefour entre l’Atlantique et la Méditerranée et entre l’Europe et l’Afrique, et «objet de toutes les attentions» de SM le Roi Mohammed VI depuis Son accession au trône.

«En dix ans, Tanger a changé de visage (…) et véhicule aujourd’hui une image de quartier d’affaires», a affirmé notamment Libération qui, citant un élu municipal, a évoqué les investissements colossaux engagées pour mettre Tanger au niveau des villes européennes voisines et les réalisations qui y ont été accomplies au niveau, entre autres, des infrastructures portuaires et touristiques.

«Tanger se voit désormais en concurrente des villes espagnoles de Málaga et Algésiras, qui lui font face de l’autre côté du détroit de Gibraltar», a observé le journal.

Sur le plan touristique, Libération a rapporté qu’entre janvier et septembre, les hôtels de Tanger ont cumulé plus d’un million de nuitées, soit 10% de plus que l’année précédente.

La ville mise aussi sur le développement portuaire, a indiqué le journal précisant que Tanger Med vient de dépasser Port-Saïd, en Égypte, pour devenir le premier port à conteneurs d’Afrique.

Les travaux de cette gigantesque zone de 1.000 hectares ont commencé en 2002, a-t-il rappelé, en relevant que quinze ans plus tard, les chiffres donnent le vertige : connexion avec 186 terminaux à travers le monde, 3,3 millions de conteneurs manutentionnés en 2017, transit de 7 millions de passagers, exportation d’un million de véhicules.

Et le Maroc voit encore plus grand : l’ouverture de l’extension Tanger Med II, en janvier 2019, permettra de monter à 9 millions de conteneurs, avec l’ambition de devenir le premier port de Méditerranée, ajoute Libération.

Pour créer ce hub portuaire international, Tanger Med a implanté une zone industrielle afin de drainer de l’activité dans la région, a noté le journal en rappelant notamment l’industrie automobile qui s’y est développée.

Le quotidien a, par ailleurs, fait remarquer que Tanger, cité cosmopolite, a attiré des artistes de tous horizons, Delacroix ou Matisse, ainsi que des écrivains comme Paul Bowles, William S. Burroughs, Jean Genet ou Mohamed Choukri.



Lire aussi